LES HOMMES D'UNE TERRE AMERE*

 

 

* Terre âpre, rêche, rude, rugueuse, difficile, escarpée, accidentée.

 

 

 Un regard porté sur le lien qui unit l'homme et la terre, plus particulièrement sur une des fonctions les plus fondamentales de la terre : LE NOURRIR.

 

Il s'agit de montrer comment différentes communautés humaines se sont adaptées à ces terrains des plus difficiles, ce que la terre leur a permis d’être et de réaliser ainsi que les différentes facettes de cette relation   

 

  ACTE1: EPHEMERE

 

Espagne province d'Almeria.

 

Ici la terre offre peu mais elle est tout, elle fait les hommes.

Il y a longtemps qu'ils sont là, qu'ils se sont adaptés à sa rudesse. Terre de vent , de soleil et de peu d'eau ; à peine vingt jours de pluie par an. Certains, les plus anciens vous raconteront qu'avant il pleuvait plus et mieux.

La vérité c'est que cette terre a toujours été dure pour les hommes mais, comme le vent, le temps emporte la mémoire, les lieux et les faits.

Malgré tout, certains sont restés ou ne sont pas partis. Ils ont résisté ou subi, enracinés comme les oliviers déformés, usés, décharnés, taillés par le vent et le soleil de plomb, mais ils sont toujours là.

Par nécessité et par obstination, ils on fini par marquer cette terre de leur empreinte, sillons, 

puits, bergeries, moulins.....

Puis sont venus les changements, les désillusions, et d'autres promesses faites par le temps.

Laissée à l'abandon, la terre reprendra ses droits et finira par effacer toute trace de leur histoire et de leur vie.